Des concerts de musique baroque commentés

Biographie

Jean-Christophe Lamacque (violon), Agnès Lamacque (violon), Carole Carrive (violoncelle) et Françoise Depersin (clavecin) se rencontrent lors de leur cycle de spécialisation en musique ancienne et créent en 1999 leur ensemble, dédié au répertoire des pièces en trio de l'époque baroque.

Depuis cette date, ils ont donné de nombreux concerts principalement à Paris et en Île de France. Ils ont été invités, entre autres, aux “Petites nuits de Sceaux”, aux saisons musicales du Goethe Institut et des “Jeudis de la Chapelle royale” au château de Versailles, ainsi qu’au “Festival baroque du Mont-Blanc”.
Amoureux de la musique française, ils défendent la brillante école de violon, à laquelle appartient Quentin le Jeune, aux côtés de Guignon, Guillemain, Mondonville ou Leclair, de même que, passionnés de musique italienne, ils réaniment ce répertoire à la virtuosité souvent flamboyante.

Redonnant vie à des pièces parfois oubliées, leur souhait est de rendre cette musique éloquente et touchante pour le public d’aujourd’hui.

Le répertoire de l’Ensemble Quentin le jeune s’enrichit constamment au fil de ses recherches et de ses coups de cœur.

Afin de sensibiliser le public d’aujourd’hui à ce répertoire d’une grande richesse mais parfois méconnu, l’Ensemble Quentin le jeune propose des concerts thématiques commentés.

Quelques titres de concerts :
Virtuosité baroque à l'italienne
Leclair, maître de l’école française de violon
La réunion des goûts
Les caractères du violon, dialogues et passions
France et Italie, hommages et influences
Un voyage à Rome
Folies baroques
Amour et sympathie, violons et violes d'amour au XVIIe siècle
Bach et ses fils
Récréation de musique
Stylus fantasticus : liberté et fantaisie instrumentales
Du Grand Siècle au Siècle des Lumières
Les musiciens de Louis XV, des Menus Plaisirs au Concert Spirituel
L’héritage de François Couperin
Concert pour le Roi-Soleil
Hommage au Grand Dauphin
Le salon de Madame de Pompadour
Un concert chez le Duc d’Orléans
Derniers feux baroques
Dans les salons des princes
La musique de Mesdames de France
Vivaldi, Locatelli e tutti quanti
Un concert à Saint-André-des-Arts
Harmonies et résonances, voyage musical en Allemagne baroque

Jean-Christophe LAMACQUE

violon ou viole d'amour

Agnès LAMACQUE

violon ou viole d'amour

Françoise DEPERSIN

Claveciniste

Carole CARRIVE

Viloncelliste

Courrier Adhérents
Ensemble QUENTIN le jeune.
Meudon, le 01/05/2022
ensemblequentinlejeune@gmail.com
0610316570

Chers adhérents et amis
Nous vous avions annoncé pour ce premier trimestre 2022 l’enregistrement et la réalisation de notre nouveau CD consacré à Michel Mascitti.
Celui-ci vient d’être finalisé et vous sera présenté lors du concert organisé pour sa sortie le
Dimanche 15 mai à 17h à Meudon dans le salon d’honneur du Potager du Dauphin, 15 rue Porto Riche (prix des places de 7,50€ à 17€). Réservation au 01 49 66 68 90 et 01 41 14 65 50.
Le programme sera choisi parmi les œuvres gravées.
Cette fois-ci, l’enregistrement a été réalisé dans la salle de spectacle meudonnaise Robert-
Doisneau, prêtée par la municipalité. Dans cet espace de taille généreuse et à l’acoustique fidèle et précise, notre preneur de son et directeur artistique, Jean Gauthier a réalisé une prise de son restituant au plus près les timbres instrumentaux et procurant une clarté limpide des différentes parties musicales. En une gravure sonore tout en relief, ce CD consacré à six sonates contrastées et chaleureuses devrait vous ravir.
Attention, la jauge de ce magnifique salon du Potager du Dauphin est limitée à cinquante personnes. Nous vous conseillons vivement de réserver vos places !
Nous espérons vous retrouver nombreux pour ce concert-événement.
Bien amicalement
Ensemble QUENTIN le jeune
Quentin le jeune, Sonates en trio de l’œuvre IV et de l’œuvre VIII, collection « Musique à Versailles » Label Et Cetera (première mondiale) 2004, réédition par l’Ensemble en 2014.
Cité à son époque parmi "les fameux Musiciens français qui n'ont pas moins de mérite que les Italiens », Quentin le Jeune se révèle, dans sa musique, un digne émule de Corelli, adaptant au début du XVIIIe siècle avec charme et brio cette nouveauté italienne à qui un brillant avenir sera promis : la sonate en trio. Délicates et gracieuses arias, pièces fuguées et fougueuses, tendres adagios aux touchantes dissonances caractérisent, dans ses pièces, l’art de Quentin le jeune.
3 extraits audios :
  • Sonate III Oeuvre VIII
  • Adagio
  • Aria Gracioso
  • 2(ème) Aria
 
Virtuosité baroque à l’Italienne, pièces de Castello, Corelli, Merula, Locatelli et Vivaldi, 2008.
De Marini à Locatelli, le violon, instrument roi de la musique instrumentale italienne, conquiert ses lettres de noblesse grâce à ses qualités techniques et expressives. Ainsi que l’écrit Giovanni Doni en 1640 : « Entre les mains d’un exécutant habile, le violon représente la douceur du luth, la suavité de la viole, la majesté de la harpe, la force de la trompette, la vivacité du fifre, la tristesse de la flûte, ou le pathétique du cornet ». Associé étroitement à l’essor d’une musique instrumentale autonome, il est capable de rivaliser avec l’expressivité et la souplesse de la voix, peut mener la danse ou se lancer dans l’exploration de ses capacités techniques, en une virtuosité souvent débridée
3 extraits audios : 
  • Biago Marini - Sonata sopra "la Monica"
  • Pietro Locatelli - Sonata a tre n°9 - 1er mvt
  • Pietro Locatelli - Sonata a tre n°9 - 4(ème) mvt


Le salon de Madame de Pompadour, divertissement et sonates de Guignon, Guillemain, et Mondonville, 2014,disque soutenu par la ville de Meudon.
Comédienne, chanteuse et claveciniste, Madame de Pompadour aimait offrir au roi Louis XV les concerts de son salon de musique ainsi que les spectacles de son “Théâtre des Petits Cabinets”, à Versailles, puis en son château de Bellevue à Meudon. Entourée de nobles amateurs et de musiciens professionnels comme Guillemain ou Mondonville, elle y donnait comédies, tragédies lyriques et ballets.
L’Ensemble Quentin le jeune se propose de faire revivre cette école française de violon dont Madame de Pompadour a soutenu l’essor et ainsi de faire résonner, une fois encore, son salon de musique. Le théâtral « Divertissement de symphonies en trio », dédié par Guillemain à la Marquise, est entouré de sonates de Mondonville et Guignon, témoignant de cette réunion des goûts italiens et français que le grand Couperin appelait, quelques décennies auparavant, de ses vœux.
3 extraits audios : 
  •  Louis Gabriel Guillemain – Ouverture
  • Jean Pierre Guignon - Andante 
  • Louis Gabriel Guillemain - Air Gay


Le violon de Madame Adélaïde, sonates de Dauvergne, Guignon et Mathieu, Label Calliope, 2017, disque soutenu par la ville de Meudon, le conseil général des Hauts-de-Seine ainsi que le conseil général des Yvelines.
Au château de Bellevue à Meudon, comme à Versailles, les filles de Louis XV, « Mesdames de France », s’adonnaient à la musique avec « fureur ». Elles avaient appris la composition, pratiquaient de nombreux instruments et ne dédaignaient pas, dans l’intimité des appartements familiaux, tenir leur partie aux côtés des musiciens de la chambre, Madame Adélaïde excellant au violon et Madame Victoire au clavecin.
L’Ensemble Quentin le jeune souhaite, dans cet enregistrement, faire revivre leur passion musicale, en interprétant Jean-Pierre Guignon leur maître de violon, Antoine Dauvergne leur professeur de composition ainsi que Julien-Amable Mathieu qui composa pour elles et leur dédicaça ses pièces en trio.
3 extraits audios : 
  • Jean-Pierre Guignon : Allegro 
  • Julien-Amable Mathieu : Largo
  •  Antoine Dauvergne : Minuetto

Pour commander les CD, prendre contact avec l'association QUENTIN le jeune

Tarifs : 15€ xCD ,  12€ x CD , 10€ à partir de 3 CD avec une participation de 4€ aux frais de port

Tarifs préférentiels pour les adhérents de l’association QUENTIN le jeune
Nos CD